Vous êtes dans la petite ville de Forks et vous pouvez incarner un vampire, un loup-garou ou tout simplement un humain... Vivez d'étranges aventures dans le forum RPG de Twilight.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [humaine] Sayuri Nori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayuri Nori

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: [humaine] Sayuri Nori   Mar 8 Sep - 21:46

Nom : Nori

Prénom : Sayuri (signifit petit lys dans son pays)

Âge et/ou date de naissance : 17 ans

Race : Humaine

Tendances : hétérosexuelle

Aspect physique :De petite taille, d'apparence frêle, cette demoiselle parait tout sauf ce qu'elle est vraiment... Les cheveux couleur de jais, des yeux sombres et les yeux légèrement en amandes ne laissent aucun doute sur ses origines asiatiques. Jamais elle ne s'était sentie différente lorsqu'elle habitait encore son appartement au 42ième étage de son immeuble de Hong-Kong mais depuis son arrivé en terre occidentale, elle sort du lot, chose qui l'agaçe par dessus tout. Toujours à fuir le soleil, plus par habitude, sa peau d'une légère couleur de nacre semble tellement contrastée avec sa longue chevelure corbeau. Toujours cachée derrière une ombrelle dès qu'un rayon vient pointer le bout de son nez. Cependant en découvrant le climat et le temps à Forx, Sayuri a tout de suite sut que jamais elle n'aurait besoin de cet élément si indispensable dans son ancienne vie.

Certes ses origines la rendent plus visible dans une foule mais sa tenue vestimentaire est d'une banalité affligeante. Souhaitant le plus possible s'intégrer, elle a de mauvaise grâce tronquer ses vêtements chics et à la mode hong-kongaise pour des tenues plus pratiques et plus sobres. Adieu paillette et strass ainsi le cuir ou le vinyle... Cependant ce qui attire le plus la gente masculine chez elle, c'est ce petit coté exotique mais pas seulement... ce regard de braise en fait souvent fondre plus d'un, tout comme son sourire qui parait la plus belle chose au monde...enfin quand elle décide de sourire... En effet, même si son visage semble arborer un calme olympien, son manque de bonne humeur montre bien qu'elle n'est pas spécialement heureuse de se retrouver ici et que tout lui rappelle sa vie passée.

Famille : Sayuri est d'une famille chinoise issue de Hong Kong. Comme depuis les années 90 la loi interdit aux familles d'avoir plus d'un enfant, la demoiselle n'a jamais sut les sentiments qui habitent des frères ou sœurs. Son père est un imminent homme d'affaires, travaillant dans l'immobilier très florissant de la baie. Sa mère a longtemps travailler à la direction d'une firme dans les hautes technologies avant de se faire embaucher dans une compagnie américaine spécialisée dans la technologie numérique. La jeune fille n'a jamais connu ses grands parents, emportés trop tôt par la maladie ou tout simplement déclaré mort aux yeux de leurs enfants. En effet Sayuri a toujours sut qu'elle possédait encore son grand père parternel. Simple petit ouvrier d'une fabrique d'industrie lourde, son fils avait décidé de regner ses origines afin de ne pas patir de cette image que lui renvoyait son père.


Caractère :
Quel charme, quelle spontanéité, quelle vivacité et quelle impulsivité chez Sayuri ! Tout feu tout flamme, elle n'apprécie guère les contraintes et pour elle le mot liberté n'est pas un vain mot ! rapide comme l'éclair, curieuse, détestant les habitudes, elle vit sans être toujours consciente des dangers.
Malgré son pouvoir de séduction, elle n'est pas vraiment féminine dans l'âme. Énergique et pressée en tout, elle veut avoir la première place dans la vie. Elle tend à penser que « la valeur n'attend pas le nombre des années »... dynamisme et sens des opportunités sont ses atouts. Elle a les défauts de ses qualités : impatience, instabilité, parfois manque de discernement et de nuances. Ainsi, elle refuse l'autorité établie et est extrémiste mais davantage par défi et par envie de ne pas faire comme les autres, ou qui sait... pour juste attirer l'attention des gens.
Son existence est assez peu linéaire, marquée, de-ci, de-là, d'incidents ou de change­ments. Elle aime vivre vite, aussi, attention sur la route car même chez elle, sa conduite était considérée comme dangereuse ! Malgré tout, la chance lui sourit le plus souvent.
Beaucoup disent qu'elle ressemble plus à un petit diable sans cesse en mouvement . Son besoin d'action est considérable, aussi faut-il s'attendre qu'à son programme il y est sport et activités de plein air.
Plutôt garçon manqué, elle préférera jouer à des sports dit "masculin" comme le foot ou le base-ball qu'au badgminton ou au volley.


Histoire :
Comment une Hong-kongaise peut se retrouver dans un bled aussi pommé que Forks ? C'est la même question que c'était posé la demoiselle en débarquant dans cet endroit aussi...diamétralement opposé à ce qu'elle connaissait. Ses parents ne se voyaient jamais, trop occupés à faire de l'argent, à gravir les échelons de la société... Sayuri avait toujours été choyée bien qu'elle est toujours été la plus grande déception de ses parents pour le fait d'être une fille, chose auquel elle ne pouvait rien faire. Tout ceci explique surement son tempérament de garçon manqué tout comme de son style vestimentaire peu féminin.

Après une enfance tout à fait convenable, a toujours vouloir se surpasser dans tout ce qu'elle entreprenait pour faire la fierté de ses géniteurs, Sayuri connu sa crise d'adolescence comme n'importe quel jeune de ce monde. Elle fréquenta un garçon dont elle était éperdument amoureuse mais qui n'était pas du gout de ses parents. Après l'avoir changé de lycée, ils s'aperçurent que cela n'empêchait pas la belle de fréquenter encore et encore ce petit bellâtre de pacotille, sans argent et sans carrière professionnelle car soyons réaliste; les familles chinoises attendent trois choses de leurs gendres et ce n'est pas l'amour, la gentillesse et l'affection en tête de liste. Finalement la décision fut prise de l'envoyer aux Etats-unis en compagnie de sa mère. Seulement la culture américaine possède beaucoup moins de règles que dans la culture chinoise. La solution fut donc d'envoyer Sayuri se mettre au vert...

Le vert... en parlant de ça qu'elle ne fut pas sa stupeur, sa colère en découvrant le trou miteux dans lequel on comptait la faire aller jusqu'à ce qu'elle est finit le lycée ! Indignation et horreur furent de mise. Placée dans une famille d'accueil comme lorsqu'elle était au primaire et au collège sauf que là... elle devait y rester, non pas 3 semaines pour les vacances mais pour plus d'un an ! Ce système avait toujours satisfait ses parents qui pouvaient toujours laisser leur fille chez des gens pendants qu'eux partaient en vacances ou restaient travailler pendant les vacances scolaires de leur enfant. Ainsi donc après Londres, Copenhague, Vienne, New-York, dubai, Pékin, la liste se terminait par Forks. Autant lui fournir une corde, cela aurait été plus rapide et plus direct de leurs parts.

Toujours est il que la jeune adolescente se retrouvait dans une famille composée uniquement d'un couple d'une cinquantaine d'années. La dame était vendeuse dans une boutique tandis que le monsieur était une sorte de bricoleur en tout genre. Son arrivée a Forks fut douloureuse mais elle ne souhaitait pas le montrer ni à ses parents, ni a ces habitants perdus au fin fond du monde. Sayuri s'était promis de faire bonne figure et de montrer à ses parents qu'ils pourraient être encore fiers d'elle même si cela impliquait Forks.


Aime :
Le mouvement, les voyages, l'aventure ou les aventures, les conquêtes, les risques ont également l'air de lui plaire. Cependant lorsqu'on l'a connait mieux on se rend compte que derrière cette petite délurée se cache une âme sensible. Bien qu'elle refuse de l'admettre elle est passionnée par la musique et plus particulièrement la guitare. Son sport préféré reste sans contexte la gymnastique mais voilà un an que la demoiselle n'a pas enfilé un juste au corps pour effectuer un ou deux salto sur un poutre.

N'aime pas :
Sayuri déteste par dessus tout de se faire rabrouer en public et ne supporte pas le ridicule car les moqueries lui donne l'impression d'être diminué face aux autres. Son passé lui a donné une peur panique de l'eau et une simple piscine peut provoquer des réactions violentes surtout si on souhaite la forcer a y rentrer. Hormis cela, la jeune chinoise déteste perdre ses moyens et se sentir vulnérable, chose qui arrive souvent lorsqu'elle ressent certains sentiments vis à vis de la gente masculine.

Vous

Prénom ou surnom : lilou

Comment trouvez-vous le design ? très bien pour l'instant

Où/comment avez-vous connu le forum ? google

Codes (il y en a 4)
[Code 1 : Isabella3]
[Code 2 : Fascination5]
[Code 3 : Stephenie8]
[Code 4 (dernier code) : Quileute1]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[humaine] Sayuri Nori
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Lassitude de la vie humaine -Terminé-
» "La vie humaine se compose de deux parties : on tue le temps, le temps vous tue." [PV]
» La connerie humaine est sans limite !!!...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight RPG :: Accueil :: Fiches des personnages-
Sauter vers: